Les haies sont omniprésentes dans nos jardins, à tort ou à raison. Nous allons voir ensemble l’utilité des haies et tout ce qu’il faut savoir pour une réalisation pertinente.

Avant de se lancer dans la plantation d’une haie, il faut savoir pour quelle raison vous la plantez. Voici quelques exemples de haies :

-         brise venthaie_libre

-         barrière visuelle

-         barrière phonique

-         décoratives

-         champêtres

-         taillées

-         libres

-         défensives

Quel que soit votre choix, il y a des règles à respecter. Par exemple, pour une haie brise-vent, il faudra choisir des végétaux qui ne fassent pas bloc au vent. On les disposera de sorte qu’ils filtrent le vent. Car une haie trop hermétique, donne un effet de turbulence au lieu de l’effet désiré. Les haies sont souvent utilisées comme barrière visuelle. Un jardin exposé au regard d’un voisin, ou qui donne sur une rue passante mérite d’être masqué par une haie. Mais attention à la réglementation. Si vos arbustes sont plantés à moins de deux mètres de la limite entre votre voisin et vous, ils devront être taillés régulièrement à la hauteur maximum de deux mètres. Si cela n’est pas le cas, votre voisin pourra demander l’arrachage de votre haie (sauf si elle a plus de 30 ans).

Une haie à également des propriétés phoniques, utile lorsqu’on se trouve près d’une route. Elle permet d’atténuer le bruit d’environ 8db/mètre d’épaisseur.

Pour chaque type de haie, il faudra respecter des distances de plantations.

haie_taillee

Pour bien commencer :

Si vous avez un petit jardin, qui est en plus vulnérable aux regards extérieurs, vous pouvez planter à 70cm de la clôture, pas moins. Mais, attention à l’entretien qui sera soutenu. Plantez ensuite les végétaux tous les 90cm (pour une haie compacte rapidement) à 1,10m.

Si vous avez un jardin plus grand, l’idéal est de planter de 90cm à 2m de la clôture et de 90cm à 1,50m d’intervalle.

Enfin, si votre jardin est spacieux, deux possibilités :

            - soit vous plantez à moins de deux mètres et vous aurez intérêt à être un pro de la      taille et à aimer ça.

            - soit vous plantez à deux mètres et vous opterez pour une haie libre dont vous n’aurez           quasiment aucun entretien.

Haie taillée ou libre :

Comme nous vous l’avons dit plus haut, faites attention de ne pas devenir esclave de votre haie, ainsi qu’à la réglementation pour éviter les guerres de voisinages. Une haie libre à quand même plus de charme qu’un mur vert. Mais il faut avouer qu’une haie bien taillée fait aussi son effet. Alors, tout dépendra du temps que vous aurez à consacrer à votre haie.

Si vous optez pour une haie libre, nous vous conseillons de la planter sur deux rangs en quinconce. Sur le premier rang, plantez à 2m de la clôture et à 1,20m d’intervalle. Sur le second, plantez à 80cm du premier des variétés plus compactes. Votre haie ne ressemblera à aucune autre et aura un effet très spectaculaire.

Choix des végétaux :

Le type de haie détermine également le choix des végétaux. Pour un écran visuel, on sélectionnera des persistants ou 2/3 persistant pour 1/3 caduc.

Bien sur, vous choisirez des végétaux adaptés au sol de votre jardin et à l’exposition.

Nous vous conseillons fortement de varier les essences. Nous n’allons pas revenir sur le cas du thuya que tout le monde connaît, mais cela nous sert de leçon pour ne plus planter qu’une seule variété. De plus, en variant les espèces, nous augmentons l’effet visuel toute l’année. Essayez aussi d’inclure des arbustes à fructification remarquable, qui serviront de garde-manger aux oiseaux pendant l’hiver.

Voici quelques arbustes :

(Se reporter aux thèmes « choisissons nos arbustes » et « les arbustes de nos jardins »)

Arbustes supportant la sécheresse :

-         l’alaterne Rhamnus alaternus

-         les buddleias

-         l’éléagnus Elaeagnus x ebbingei

-         l’arbre à perruques Cotinus coggygria

-         l’amélanchier Amelanchier canadensis

-         les spirées

-         le vitex Vitex agnus-castus

Arbustes à planter à l’ombre :

-         le laurier du Portugal Prunus lusitanica

-         le chèvrefeuille d’hiver Lonicera fragrantissima

-         le buisson de perles Exochorda racemosa

-         la filaire Phillyrea angustifolia

-         les osmanthes

Arbustes à fruits décoratifs :

-         l’aronie Aronia melanocarpa

-         le sénéçon en arbre Baccharis halimifolia

-         les berberis

-         l’arbuste aux bonbons Callicarpa bodinieri

-         le baguenodier Colutea arborescens

-         les cotonéasters

-         le rhodotypos Rhodotypos kerrioïdes

Voilà, tous les ingrédients sont réunis pour composer une haie à votre goût tout en respectant les bases élémentaires.

Nous pouvons également vous aider à réaliser votre haie sur mesure, en nous envoyant un message dans « commentaires ».